Ça y est, vous vous êtes enfin décidés à partir vivre le voyage de votre vie. Une grande aventure de plusieurs mois pendant laquelle vous allez peut-être traverser plusieurs pays, vous aventurer dans des expériences encore jamais vécues et laisser derrière vous le train-train quotidien. Sauf que l’heure des préparatifs pointe aussi le bout de son nez. Pas de panique, voici comment bien préparer un long voyage à l’étranger en 6 étapes !

Kit de survie des démarches administratives pour préparer un long voyage

Ce n’est pas la partie la plus réjouissante. Mais une fois réglée, elle permet de profiter de son voyage l’esprit tranquille. Avant toute chose, vous devrez vous assurer que vos papiers sont bien en règle et valides durant toute la durée de votre voyage. Vérifiez que votre passeport est à jour, ou faites en faire un dans votre préfecture si ce n’est pas le cas.

Renseignez-vous également des visas et des conditions d’obtention dans chaque pays que vous visiterez.

Environ 6 mois avant le départ, commencez à étudier les tarifs des billets d’avion. Et réservez dès que vous sentez la bonne affaire ! Si vous planifiez de louer une voiture durant votre voyage, procurez-vous un permis international auprès de votre préfecture. C’est gratuit, mais peut demander quelques jours de procédure. Ne vous y prenez donc pas à la dernière minute.

Côté santé, ne faites pas l’impasse d’une bonne assurance de voyage, pour vous prévenir en cas d’accident ou de soins à l’étranger. Idéalement, prenez le temps de faire un petit « check-up » des soins de base avant votre départ (ophtalmo, dentiste, etc.), pour partir du bon pied. Selon les destinations, vous devrez également faire ou refaire certains de vos vaccins. Cette partie est à vérifier avec votre médecin généraliste. Profitez de la visite pour vous faire prescrire vos médicaments habituels pour la durée de votre périple.

Enfin, mieux vaut partir l’esprit léger côté bancaire également. Avant tout, prévenez votre banque de votre voyage, pour ne pas vous retrouver avec une carte bleue bloquée dès votre arrivée. Au mieux, prévoyez 2 cartes bleues, une Visa et une Mastercard, afin de vous assurer des retraits dans le monde entier. Étudiez également les offres des banques en ligne, proposant des retraits ou des paiements en devises étrangères sans trop de commissions, une économie non négligeable sur le long terme !

Dans la valise

Ne retenez que deux règles : simplicité & praticité. Dans un premier temps, vous devrez trancher entre valise et sac-à-dos, les deux proposant des pour et contre de poids, de maniabilité et de résistance. À vous de choisir !

Sélectionnez votre garde-robe en fonction des destinations, de la météo et des activités privilégiées. N’emportez que des vêtements qui s’accordent entre eux et qui se superposent, pour éviter les grosses pièces encombrantes : t-shirts, pulls, gilets, grosse écharpe, plutôt qu’un énorme manteau. Choisissez seulement 2 à 3 paires de chaussures confortables : chaussures de marche, tongs et tennis de ville. Ainsi que des accessoires qui prennent peu de place : K-way pour la pluie, serviette microfibres pour la toilette, etc.

Emmenez tous les appareils électroniques dont vous ne pourrez pas vous passer, et les chargeurs correspondants. N’oubliez pas non plus d’emporter quelques accessoires utiles, comme un adaptateur universel, une gourde filtrante, un couteau pliant et un cadenas, pour sécuriser vos objets de valeur en auberge.

Le budget pour préparer un long voyage

Abordons le nerf de la guerre : l’argent ! Lorsqu’il s’agit de planifier son budget pour un long voyage, 2 techniques s’imposent :

La première consiste à calculer par postes de dépenses : vols, hébergements, transports, activités et nourriture, pour les essentiels. Une fois le coût moyen de chaque poste identifié par jour, vous n’avez plus qu’à multiplier par le nombre de jours. L’avantage, c’est que vous aurez une idée assez précise de ce qui vous attend. L’inconvénient, c’est que cette technique devient vite complexe et chronophage sur les longs voyages à multiples destinations.

L’autre technique consiste à trouver le coût moyen des dépenses journalières dans une destination. Et de multiplier par le nombre de jour de voyage sur place. C’est beaucoup plus simple et plus rapide. Vous trouverez des références de coûts journaliers dans différentes destinations sur le site panificateur  planificateur A-Contresens. Quelle que soit votre technique de calcul, commencez à économiser le plus tôt possible, idéalement 6 mois à 1 an à l’avance pour un budget entre 5 et 10 000 €, voire plus pour les gros budgets !

L’itinéraire d’un long voyage

Préparez les grandes lignes de votre itinéraire global en amont, afin de ne pas perdre trop de temps en recherches une fois sur place.

Lors de la première étape, privilégiez l’inspiration et faites-vous plaisir. Regardez des photos, lisez tous les guides et articles de blogs que vous trouverez. Puis placez les points d’intérêt sur une carte en ligne. Dans un second temps, répartissez les lieux sélectionnés en 3 catégories : les immanquables, les points importants et ceux dont vous pourriez vous passer si besoin. Enfin, établissez un itinéraire en fonction des 2 premières catégories. Et voyez comment optimiser votre périple et les options de transport au mieux en fonction.

Une fois sur place

Vous y êtes presque ! Les grandes démarches sont faites, la valise est presque bouclée, le compte en banque plein et le billet d’avion en poche ! Ne reste plus qu’à gérer les premiers jours après votre arrivée. Vous ne pourrez pas toujours tout planifier à l’avance durant un long voyage (et on ne vous le recommande pas). Mais anticiper les premiers jours est souvent salvateur et évite du stress, le temps de s’acclimater.

Réservez donc un logement sur quelques jours. Renseignez-vous sur le moyen de transport le plus facile pour vous rendre de l’aéroport à votre hébergement. Munissez-vous des applications mobiles indispensables : Whatsapp, Maps.me, Paypal ou Airbnb, pour pouvoir vous débrouiller facilement une fois sur place. Ayez une idée de votre programme sur la première semaine. Après ça, l’aventure commence ! Bon voyage !